Make your own free website on Tripod.com

   

   

Table des matières

-----

*L'autoolouange du Professeur Joyeux

---------------

* l'absence de travaux scientifiques en nutrition de l'homme sain

---------------

* le bide de son étude ABARAC

---------------

* mensonges par omission

---------------

* florilège

---------------

* les curieuses relations du Professeur

---------------

* Qui est Henri Joyeux ?

 

Florilège

bullet

"En Angleterre, un végétarien coûte au Service National de Santé anglais 12 340 livres (soit environ 19 818 € / 130 000 F) en traitement hospitalier, sa vie durant. Son temps d'hospitalisation représente 22 % seulement de celui d'un omnivore, lequel coûte en moyenne 58 062 livres (92 994 € / 610 000 F).
La mortalité par cancer est réduite de 40% chez les sujets végétariens. La mortalité par maladie cardio-vasculaire est réduite de 50 %."

(Changez d'alimentation 5ième édition novembre 2003 Ed F-X de Guibert )

 

bullet

"la médecine traditionnelle exagère trop souvent avec des thérapeuthiques harassantes pour les malades, sans les moindres chances d'efficacité : je veux parler des chimiothérapies de 3° ou 4° ligne qui sont proposés dans des protocoles thérapeuthiques souvent tirés au sort (randomisés) où le malade devient cobaye. Tandis que le laboratoire fournisseur de la dernière chance teste son médicament à moindre frais. "

(Changez d'alimentation 5ième édition novembre 2003 Ed F-X de Guibert page 19)

 

bullet

Extrait du livre du professeur Jean Seignalet (L'alimentation ou la troisième médecine - page 75 de la quatrième édition - préface d'Henri Joyeux) :

"Une expérience menée par Henri Joyeux est en faveur de cette hypothèse. Trois lots de souris sont nourris avec les mêmes aliments préparés de façon différente:

* Pour le premier lot, chauffage au four à micro-ondes,
* Pour le second lot, cuisson à la cocotte minute.
* Pour le troisième lot, état cru ou cuisson à la vapeur douce.

Les souris du premier lot ont refusé la nourriture pendant plusieurs jours puis, poussées par la faim, ont fini par manger. Des cellules cancéreuses ont alors été inoculées à tous les rongeurs. Le pourcentage d'animaux développant le cancer a été de 100% pour le premier lot, 50% pour le second lot et 0% pour le troisième lot."

 

bulletpour prévenir le cancer du sein "éviter la pilule contraceptive qu'on ne peut consommer sans danger qu'après la naissance du premier enfant et pas plus de deux années au total" (Changez d'alimentation 5ième édition novembre 2003 Ed F-X de Guibert , page 188)

 
bullet

Extrait de la conférence qu'il a donné le 18 juin 2003  à Tours pour l'edcas

(http://www.edcas.org/conference_joyeux.htm )

* contre le lait :  "Parlons des laitages. La télévision dégouline de yaourts. A la place de tous ces yaourts, de tous ces fromages. . .mangez des fruits!  «Mais, a/ors le calcium, mon ostéoporose, je vais finir en poussière et mon mari avec moi ?» Les vaches sont des mammifères, comme nous elles font du calcium solide, et que mangent-elles ? Des végétaux ! Vous aussi mangez des tomates, des laitues, des salades. Et avec de l'huile d'olive, Car il est démontré que cette huile est un transporteur du calcium vers l'os. Par contre, le calcium contenu dans le yaourt et autres laitages part avec les matières fécales. Il faut donc en prendre énormément pour qu'il en reste un tout petit peu. (...)

Ayant des problèmes de colonne, j'ai été opéré d'une double hernie discale. Malgré la rééducation j'avais toujours mal au dos. Le matin, je prenais au petit déjeuner un grand bol de lait avec du chocolat. J'ai arrêté ce lait et les tartines de beurre. Quatre jours après je ne souffrais plus. A chaque fois que j'en ai repris, à l'occasion des vacances par exemple, la douleur est revenue. Depuis que je n'en prends plus, je n'ai plus mal au dos, j'ai de saines sensations au niveau de ma colonne. Pourquoi ? Parce que certaines protéines du lait sont des antigènes. Notre corps les repère, fabrique un anticorps et ce complexe antigènes/anticorps va sur les grosses articulations, c' est-à-dire les épaules, les hanches, les genoux et le dos. Quand on consomme du lait, parfois même une quantité relativement peu importante, je m'en suis personnellement rendu compte, on a ces douleurs dont je viens de parler. Actuellement mon petit déjeuner c'est un grand bol de thé avec un fruit ou deux".

* pour traiter la ménopause : "Vous n'aurez plus de bouffées de chaleur en quinze jours si vous mangez vos quatre fruits par jour. Absorbant ainsi beaucoup de phytohormones par vos aliments, vous n'aurez plus besoin de traitement hormonal de substitution. "

* contre le stress : "Mangez au moins quatre fruits par jour. Au bout de huit jours, les bonnes habitudes seront prises. Ne dites pas «je n'aime pas les fruits !» car c'est la nature, donc la vie qui vous les donne et vous ne pouvez pas dire que vous n'aimez pas la vie! La plupart des personnes qui croient ne pas les supporter sont en réalité stressées. (...) Très rapidement vous vous rendrez compte que vous serez mieux «dans votre peau». Cela veut dire être moins angoissé, moins stressé, moins en train de trembler pour la moindre chose qui se passe autour de nous ou dans la société"

(sur le sujet, voir les préfaces faites par Henri Joyeux du livres de Burno Comby "stress control", livre dans lesquels l'adresse et le téléphone de la secte de Montramé sont donnés - page 175 http://www.comby.org/livres/stcsomfr.htm)

Accueil

eMiseeeeneee

eeegardeee:

-----

 * comme souvent avec ce genre d'individu, tout le discours n'est pas à rejeter :

 

* les auteurs ne contestent pas qu'il est souhaitable de manger davantage de fruits et de légumes et de ne pas se bourrer de confiseries ou de graisses

 

* Tout le monde s'accorde aussi pour affirmer qu'une alimentation saine est nécessaire pour rester en bonne santé.  

 

* Ce sur quoi les vrais experts s'entendent